banniere_flash

LES ACTIONS

Programme AGIR pour l'Agroalimentaire en Languedoc-Roussillon

La performance industrielle

Sommaire :

 

En partenariat avec 

Concevoir, gérer et exploiter les outils industriels afin de garantir productivité, flexibilité, pérennité et sécurité : telle est l’ambition de la performance industrielle.

 

L’action conduite par LRIA a pour objectif de proposer aux entreprises des solutions qui lui permettent de tirer parti de leur organisation industrielle : accroître la qualité de la production, optimiser le patrimoine industriel, capitaliser les compétences présentes au sein des entreprises qui risquent de disparaître en raison de l’évolution de la pyramide des âges, satisfaire les contraintes réglementaires en matière de sûreté et de sécurité.

 

La performance industrielle est aujourd'hui basée sur le triptyque qualité - coûts - délais. C'est en réalisant la meilleure synthèse possible entre les objectifs de ses différents projets que l'entreprise progresse en terme de qualité de coûts et de délais, restant ainsi concurrentielle et satisfaisant aux exigences des marchés. Les études théoriques montrent que le progrès dans ces trois domaines est principalement issu d'une organisation du travail basée sur la notion de projet.

 

C'est cette transversalité qui assure à l'entreprise une source d'idées nouvelles à même d'améliorer en continu les performances. Cette stratégie de découpage des tâches permet également une plus grande réactivité.

 

La conduite de projet présente un autre vecteur d'augmentation des performances : la responsabilisation des personnes. Les obligations de résultat issues de la pression imposée par son environnement à l'entreprise ont fait apparaître des moyens d'évaluation des projets.

 

Le plus souvent il s'agit d'une batterie d'indicateurs mettant en évidence les résultats obtenus. L'indicateur est directement relié à l'activité de l'équipe. Par exemple, une équipe qualité pourra être évaluée (selon sa mission) sur l'évolution des indicateurs de fiabilité du matériel sorti de l'usine, une équipe responsable de l'optimisation de la production sera évaluée sur l'évolution des cadences (si cela est pertinent avec sa mission), etc. Très souvent, l'évaluation d'un projet est mise directement à la disposition de l'équipe qui en est en charge. Cela permet au chef de projet de manager son équipe, de la motiver et d'orienter son action en fonction des résultats obtenus. Les indicateurs sont donc un moyen pour l'entreprise de viser l'excellence au sein de chacun de ses projets en responsabilisant les membres des équipes.

 

Le contexte du projet

 

Dans un contexte de production au plus juste, à flux tendus, et de surcroît en agroalimentaire où la notion de durée de vie limitée du produit est importante, il est impératif de réduire au maximum les temps de changement de fabrication afin d’être capable de « produire de tout, tous les jours ».

 

La plupart des entreprises agroalimentaires régionales ont une ou plusieurs marques distributeurs avec des marges réduites.

 

La multiplication des références produits a mis fin à la production de masse en grande série. Les entreprises doivent s’adapter et proposer à leurs clients des réapprovisionnements à délai court pour l’ensemble des références.

 

Cette évolution entraîne une complexité à tous les niveaux de la chaîne de fabrication, de la planification/ordonnancement à la logistique.

 

Il est donc nécessaire pour les IAA de minimiser leurs coûts de production afin d’optimiser leur productivité.

 

Les outils et méthodes, tels que le TRS (Taux de Rendement Synthétique), le SMED (Single Minute Exchange of Die) ou encore le 5S (Seiri, Seiton, Seiso, Seiketsu, Shitsuke = Débarrasser, Ranger, Nettoyer, Standardiser, Progresser) deviennent essentiels pour le développement économique des entreprises régionales, ainsi que l’amélioration de l’ergonomie des postes de travail et la maîtrise des coûts de revient et des flux d’information.

 

De nombreuses entreprises agroalimentaires régionales ont mis en place une politique d'optimisation de leur productivité. Elles sont de ce fait très en demande d'aller plus loin en automatisant/ robotisant leurs outils de production afin de gagner encore de la productivité tout en diminuant la pénibilité et les risques et en améliorant l'hygiène et la sécurité alimentaire de leurs produits.

A ce jour, les entreprises agroalimentaires françaises sont très peu robotisées. Les raisons sont multiples : les intégrateurs sont encore peu intéressés par l'agroalimentaire, les acheteurs non formés à la robotique donc peu à l'aise dans ce type d'achat, ...

Une réflexion est en cours pour accompagner les entreprises sur cette thématique. 

 

 

Les enjeux

La recherche d’amélioration de la performance industrielle permet

  • le maintien de la compétitivité des entreprises (coûts),
  • l’adaptation aux exigences du marché (réactivité, délai),
  • la satisfaction des clients (qualité),
  • l’établissement d’une rentabilité durable (productivité).

 

Elle permet également d’avoir

  • une réflexion sur :
    • les produits/marchés, Domaines d’Activité Stratégiques,
    • l’environnement technologique et concurrentiel,
    • les ressources et savoir-faire,
    • les outils de pilotage,
    • ’organisation….
  • une action sur l’Outil Industriel :
    • maîtrise des processus et des procédés,
    • productivité des moyens humains et matériels,
    • optimisation du système d’informations et ouverture sur les NTIC,
    • adaptation et développement des compétences.

 

Toutefois, il existe des freins aux actions de progrès dans les PME :

  • disponibilité des hommes,
  • connaissances des outils et méthodes permettant de rapides progrès,
  • moyens financiers pour rémunérer des conseils externes,
  • taille des entreprises.

 

Les outils pour l’entreprise

 

Un diagnostic

  • Évaluation de son Organisation, de ses technologies et de ses compétences
  • Analyse de sa performance industrielle

 

Le développement et la construction d’un plan d’actions : Actions de mesure/Actions de progrès

  • La définition des objectifs
  • Obtention d’un résultat immédiat par la réalisation d’une action pilote
  • Mise en place d’une démarche de progrès continu

 

Documents à télécharger :

 

Performance industrielle: de l'action de mesure à l'action de progrès (bilan 2008)

 

Optimisation du processus maintencance:

 

La performance industrielle dans les Entreprises Agroalimentaires Régionales: 

 

- La robotisation :

Haut de page